Une expérience du chaos. Destructions, spoliations et sauvetages d'archives : 1789-1945

Les Archives nationales ont présenté une exposition intitulée "Une expérience du chaos. Destructions, spoliations et sauvetages d’archives : 1789-1945".

 

Mémoire des Etats et des personnes, souvent butin convoité ou information stratégique, les archives en temps de conflit dépendent de l’action de sentinelles qui veillent à leur sauvegarde. Si le sort des monuments et objets d’art en cas de guerre est l’objet d’une abondante littérature, d’expositions et de films, celui des archives reste relativement peu fouillé.

Quelques extraits d’un éphéméride du service des Archives départementales du Nord pendant l’occupation en 1914-1918 sont venus enrichir le propos de l’exposition retraçant les aventures de ces archives et le destin de ces documents plongés dans les tumultes de 1789 à 1945.

 

Ephéméride du service des Archives départementales du Nord pendant l’occupation, par Max Bruchet, archiviste départemental (Croix de guerre et Légion d’honneur pour son attitude durant la guerre), 1914-1918, ADN 3 T 1883.


L’enveloppe.
8 avril 1915 : intervention du capitaine Himmel, chef du service des Nachrichten de Lille.
6 mai 1917 : intervention de J. Strieder, professeur à l’université de Leipzig, et de M. Dirr, archiviste à Münich, désireux que les archives soient transférées à Bruxelles, aux Archives générales du Royaume.