L'Exposition internationale du Nord de la France, Roubaix 1911

Photographies : L'exposition internationale du Nord de la France, Roubaix 1911

C'est dans un contexte d'apogée et d'expansion économique et territoriale que l'Exposition internationale du Nord de la France s'est tenue à Roubaix, il y a cent ans, d'avril à novembre 1911. Roubaix était alors cette grande cité manufacturière, le plus grand centre lainier du monde.

L'idée germe alors d'une exposition tout à la gloire de cette puissance et de ce prestige, réels, supposés et désirés, tout à l'ambition d'une valorisation des forces financières privées, du savoir-faire et du travail. "Il faut ouvrir devant les yeux étonnés et émerveillés de ses visiteurs, ces immenses usines, véritables ruches humaines, où se meuvent chaque jour cent mille travailleurs et d'où sortent, grâce au génie créateur de ses industriels, et à l'habileté de ses ouvriers, les admirables tissus et autres produits textiles qu'il livre à la consommation" * (voir note en bas de texte). Ce souhait est alors commun à d'autres grandes villes industrielles : Charleroi et Turin organisent une manifestation concurrente à cette même époque et Manchester, la grande rivale, est aux aguets.

Il convenait de montrer au monde entier, et avec une certaine exubérance, les prouesses et les qualités organisationnelles, architecturales, techniques, commerciales et bien entendu politiques dont pouvait faire preuve la Nation et Roubaix. Elle "devait à sa population laborieuse de lui montrer, sous la forme d'une belle et grande leçon de choses, le bien que le Pays et la démocratie peuvent retirer d'une étroite collaboration du capital et du travail" * (voir note en bas de texte).

Le Président Armand Fallières inaugure cette manifestation, installée sur environ 35 hectares et située à l'emplacement du parc Barbieux, du nouveau Grand Boulevard et d'une partie de la commune de Croix.

Les pavillons, villages et attractions créés pour l'occasion rivalisent d'ostentation, et offrent aux 1 700 000 visiteurs un tableau idyllique de l'esprit d'avant-garde, de conquête, de démonstration d'une dynamique à l'honneur des plus de 3 300 exposants, des 7 pays présents et ainsi de la ville elle-même.

Les promeneurs parcourent les avenues des Grands Palais et de Jussieu, sillonnent les multiples allées pour découvrir les Palais de la Métropole, de la Belgique, des Pays-Bas, de l'Argentine, de l'Australie, le Pavillon de la Nouvelle-Zélande, le Village Flamand, le Palais des industries textiles, de la chambre de Commerce, de la chasse et de la pêche, des Galeries Lilloises, de la chocolaterie Delespaul-Havez, pour n'en citer que quelques uns. De nombreuses attractions rythment la visite : le Casino, la Roue Joyeuse, le très fréquenté Luna Park, le Miniature Railway ou petit train sur rails.

L'exposition est également un vecteur de la pensée coloniale, du colonialisme aux vertus revendiquées tout à la fois civilisatrices, pacificatrices et mercantiles. Les Palais du Ministère des Colonies, de l'Indochine, de l'Afrique Occidentale, de l'Algérie et de la Tunisie, le Pavillon de Madagascar, des produits coloniaux, en sont autant d'exemples. Le village sénégalais, totalisant 200 000 visites au cours de l'exposition, est situé à proximité immédiate du Luna Park. "Plus de cent sujets, hommes, femmes et enfants du plus beau noir, tirés des différentes peuplades de l'Afrique Occidentale et vivant dans des cases appropriées à leur usage, s'y livraient à l'exercice de quelques industries très primitives qu'ils alternaient avec leurs danses et jeux favoris" * (voir note en bas de texte).

L'album de photographies que les Archives départementales du Nord mettent en ligne par ce site, fait partie du fonds de la chambre de Commerce de Roubaix, et a été constitué à l'occasion de l'Exposition internationale du Nord de la France de 1911. Il est constitué de 77 folios, sur lesquels sont contrecollés 321 tirages sur papier monochromes au gélatinobromure d'argent et 19 cartes postales d'époque. Son format est de 42 x 21 cm. Beaucoup de ces photographies ont été prises par J. Bauchart, photographe installé à cette époque rue de l'Industrie, à Roubaix. Les Archives départementales du Nord possèdent d'autres documents – archives papier, iconographiques - concernant cette manifestation, dont nous commémorons aujourd'hui le centenaire. Au sein même de la rubrique "Photothèque-Reprographie" de ce site, sont consultables des photographies de la collection Bernard Thiébaut, concernant cet évènement.


* Exposition internationale du Nord de la France, Roubaix, 1911. Rapport général par Gilbert Sayet, membre-secrétaire du Comité d'Initiative de l'Exposition, Tome premier, 1912