Les listes de recensement.

Le recensement

Il existe des recensements dès  l’Ancien Régime. Ils sont peu  précis et ne mentionnent souvent que le nom du chef de famille. Certains,  au XVIIe siècle,  avaient été élaborés à la demande de Vauban afin de connaître les besoins de la population en temps de siège.

A partir de l’an IV, plusieurs recensements de la population ont été effectués. A  partir de 1836, ils sont quinquennaux. Dans chaque commune, on dresse une liste nominative des habitants, classés par rue.

Ces listes mentionnent :

  • Les nom et prénom de chaque individu.
  • L’adresse du ménage.
  • La situation familiale.
  • L’âge 
  • L’année de naissance
  • Le lieu de naissance
  • Le statut matrimonial (marié, veuf ou célibataire)
  • La  profession
  • La nationalité 
  • La catégorie sociale

 

Les listes nominatives de recensement, jusqu'en 1975, sont communicables. Il est possible de demander une dérogation pour consulter les feuilles de ménages.
On peut trouver des recensements dans la série M, dans les archives communales et dans les archives de la sous-préfecture de Dunkerque (Sous-série 5 Z).

 


Remarques : Le recensement de 1871 a été reporté en 1872, ceux de 1916 et de 1941 ont été annulés.
Dans le recensement de 1851 figurent des informations sur la religion et sur les infirmités.
Les listes nominatives de recensement dans la série M des Archives départementales du Nord sont très lacunaires. Le premier recensement pratiquement complet (il manque la ville de Lille) est celui de 1906. (Voir la rubrique Archives en ligne)

 

On peut prendre l’exemple de la famille Michon dans la généalogie Flamme, installée à Saint-Rémy-du-Nord en 1906. Grâce au recensement, on peut déterminer le lieu de naissance d’Alfred Michon (n°10).


(Cliquez sur l'image pour visualiser dans une autre fenêtre)