Les archives religieuses.

Ancêtres non catholiques avant la Révolution
 

Les documents sur les non catholiques sont assez peu nombreux aux Archives départementales du Nord.

Pour les protestants, on trouve tout d’abord quelques registres pastoraux dans la série G et dans les archives communales.
Il existe des listes nominatives et des renseignements divers sur les familles protestantes dans la série C.


C 20 869 : recensement de la population de Walincourt et de Déhéries de 1778 : liste des chefs de famille « hérétiques ».
C 20 869 : recensement de la population de Walincourt et de Déhéries de 1778 : liste des chefs de famille « hérétiques ».

On peut aussi trouver des abjurations dans les registres de catholicité. Il arrive également que les familles non catholiques fassent baptiser leurs enfants catholiques mais continuent à pratiquer leur culte.

Ces choix sont plus ou moins sincères. On peut prendre l’exemple d’un des habitants protestants de Walincourt, Melchior Cattelain. Sur la liste de 1778, il est protestant mais si on consulte les registres paroissiaux de la commune, on s’aperçoit qu’il est baptisé catholique le jour de sa naissance, le 31 mars 1728.

Remarque : Il est fréquent que les protestants donnent des prénoms bibliques à leurs enfants.

Dernièrement, il est possible  de trouver des informations sur un de vos ancêtres dans les documents relatifs  aux confiscations de biens de personnes considérées comme hérétiques au XVIe siècle.
Ces documents sont répertoriés dans la série B (Chambre des comptes).

Après la Révolution

 

  • Les catholiques

Il s’agit des registres de sacrements, appelés également « registres de catholicité », qui sont l’équivalent des registres paroissiaux de l’Ancien Régime tenus par les curés après 1792. Ils ne se trouvent pas aux Archives départementales mais aux Archives diocésaines.

 

  • Les protestants

Pour les protestants,  les Archives départementales ont reçu en dépôt les archives de l’Eglise Réformée de Lille, conservées sous la cote 126 J.


          Les registres relatifs aux sacrements

 Registres d’inscriptions des baptêmes, mariages et sépultures, équivalents aux registres catholiques.


126 J 21 : registre d’inscription des baptêmes (1790-1824)
126 J 21 : registre d’inscription des baptêmes (1790-1824)

Pour les baptêmes sont indiqués :

  •  Les nom et prénoms de l’enfant
  • Les noms et prénoms des parents
  • Les noms et prénoms du parrain et de la marraine

 
          Les documents électoraux

Ce sont les registres électoraux des conseils presbytéraux et consistoriaux de l’arrondissement de Lille, et des communes de Lecelles (arrondissement de Valenciennes), Nomain (arrondissement de Douai) et Valenciennes.


126 J 6 : registre paroissial électoral de Lecelles (1852-1886)
126 J 6 : registre paroissial électoral de Lecelles (1852-1886)

Ils indiquent :

  • Les nom et prénoms
  • La profession
  • Le lieu et la date de naissance
  • Le domicile et la date de l’établissement dans la paroisse
  • Le statut matrimonial (marié, veuf, célibataire)
  • Les mentions spéciales (date du décès…).


Remarque : il existe aussi dans ce fonds des listes des catéchumènes et prosélytes qui ont désiré rejoindre l’Eglise Réformée.

  • Les israélites

      Les consistoires sont créés par Napoléon Ier.  Ils organisent le culte hébraïque à l’échelle locale. Il existe aux Archives départementales des documents relatifs au consistoire de Lille, créé en 1872, et un article sur la communauté de Valenciennes, qui fait parti du consistoire de Paris, dans les archives de l’administration préfectorale. Ainsi, on  trouve des dénombrements de la population de confession juive, des documents liés à la nomination de rabbins,  des documents électoraux établis lors du renouvellement quadriennal du consistoire et des demandes d’aides. Ces documents sont classés dans la sous-série 7V.


7 V 50 : liste électorale de 1876